Ajaya

A mon arrivée rien n’est vraiment comme prévu. Tout s’accélère. La pré-mousson est bien en avance et le taxi se noie presque dans la montée torrentielle des eaux. Le dieu-éléphant Ganesh accroché au rétroviseur fissuré sautille à chaque coup de klaxon ou de volant. Sous mon regard stupéfié, Ramesh faufile habilement son taxi à travers la forêt agitée de parapluies des piétons parés de rouge et d’orange, évite les milliers de scooters surannés sans casque, les innombrables cyclistes trempés, les vaches intouchables, les quelques taxis agiles, les vieilles calèches au ralenti, les étalages d’épices odorantes, de nourriture alléchante et de tissus multicolores.

Face au stoïcisme enviable des népalais, la pluie continue inlassablement à libérer la ville de cette poussière perpétuelle dégagée par les chemins de terre, de cette fumée piquante des tas d’ordures puants en feu, de ces crachats noirs des gros camions bariolés, de ces dernières poussières des secousses ayant fait trembler cette terre paisible et ses habitants.

J’y suis vraiment, à Katmandou. Devant son collège. Et tout est comme prévu. Ses yeux légèrement bridés m’aperçoivent avec un sourire caché. Ajaya s’élance vers moi et me salue les deux mains jointes en inclinant son dos juvénile. Mes mains maladroites devant mon cœur, je le sens battre au rythme expressif de son Namaste presque chanté. Et je me noie dans le noir bleuté de ses cheveux lisses et l’odeur dorée du teint mat de ses mains fines.

©Agnes Heisler 2019

Texte publié dans la révue littéraire L’Inventoire

dav
dav

Auteur : Agnes

Une vie de lecture, d'écriture, d'aventure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :